Programme scientifique

GT 47 Sociologie Visuelle et Filmique

Les dominations au cinéma et dans la photographie

Lundi 02/09/2013

16h30-18h30 — Session 1: Sociologie visuelle et filmique et mouvements sociaux
  • Laure Seguin : Faire entendre la voix des citoyens par le recours au film. Analyse d’un panel de citoyens dans la gestion de l’eau
  • Michèle Fieloux et Jacques Lombard : Comprendre, faire bouger: les femmes au Burkina Fasso. Film: À visage découver
  • Héloïse Nez et Cécile Cuny : Photographie et film : antidotes à la domination politique ? Expériences d’urbanisme participatif et mouvements sociaux
  • Alexandra Tilman : Quand une zone de désordre temporaire questionne l’ordre perpétuel.
  • Manon Ott : Histoire sociale d’un ancien quartier ouvrier de la région parisienne, entre formes de dominations et formes de résistances : enquêter par le film autour de la parole et de la réflexivité des acteurs.

Mardi 03/09/2013

9h-10h30 — Session 2 La domination, une question d’esthétique ?
  • François Cardi : Les dominations à l’école saisies par la photographie
  • Fabien Truong : Le goût des autres: intentions sociologiques et sociologie des intentions
  • Christophe Lamoureux : Pour une sociologie d’un contentieux : « La vision » des rapports de classes dans le cinéma de Michae Cimino (Heaven’s gate, 1980)
  • Machado Katia : La question esthétique des représentations photographiques du monde social
Pause 10h30-11h
11h-12h30/13h — Session 3 Que filme-t-on dans les rapports de domination ?
  • Rokhaya Ndoye Mame : Gros plan sur la domination: essai sur des références historiques de l’immigration dans le film La pirogue de Moussa Touré (Sénégal)
  • Christine Louveau de la Guigneraye : La domination de la construction écrite de la pensée sur sa construction orale. À propos de La ballade d’Alex de Jean Arlaud et Christine Louveau de la Guigneraye)
  • Sebag Joyce et Durand Jean-Pierre : La domination des Afro-américains : visibilité et intangibilité. Retour sur la question de l’Affirmative action dans le documentaire 50 ans d’Affirmative Action à Boston
  • Nesma Elbatrik : La domination par l’image, vers une nouvelle méthode d’analyse de contenu de l’audiovisuel

Mercredi 04/09/2013

9h-10h30 — Session 4 Filmer/Photographier: perturber une relation ? Discutante : Sylvia Calle
  • Virginie Villemin : La présence de la caméra et la stratégie d’évitement des confrontations directes chez les filmés
  • Yannick Lebtahi et Tiphaine Zetlaoui : Le rapport filmé/filmant dans le cadre du cinéma du réel. »
  • Anne-Marie Granié et Jean-Pascal Fontorbes : L’acte de filmer, un acte de domination? Le chercheur filmeur , le chercheur photographe exercent-ils des formes de domination sur les filmés, photographié. Comment filmer les formes de domination ?
  • Grégory Cohen : Complexité des rapports filmeur/filmés lors d’une enquête dans un quartier populaire : expériences de mises en scène et de fiction pour les interroger.

Jeudi 05/09/2013

13h30-16h — Session 5 Filmer/photographier: un rapport de domination?
  • Florent Gaudez : La rencontre Image/Regard. Qui domine? Digressions autour du rapport sensible/intelligible à partir d’un plan de Wim Wenders
  • Nathalie Montoya : Les rapports de domination dans les films de Werner Herzog (en particulier ceux qui mobilisent Klaus Kinski)
  • Arnaud Gaillard : Comment déjouer les rapports de domination dans la réalisation documentaire? Éléments d’analyse et épreuves empiriques