La sociologie, une science contre nature ?

Appel à communication

Le Congrès de 2015 interroge la scientificité de la sociologie et les fondements de la discipline. La sociologie visuelle et filmique est au coeur de ce débat en proposant une démarche à la fois rigoureuse et artistique. Ce congrès sera pour nous l’occasion d’examiner l’apport scientifique des réalisations où se mêlent écriture cinématographique, photographie et réflexion sociologique.

  1. La sociologie visuelle et filmique : entre art et science ?
    La dimension esthétique attendue de la sociologie visuelle et filmique loin de contrecarrer la volonté scientifique que la sociologie a affichée depuis ses débuts permet d’assumer l’ancrage sensible et visuel de toute démarche scientifique. À quelles conditions la perception sensible à laquelle nous invite l’esthétique est-elle compatible ou entre-t-elle en contradiction avec la vision rationnelle affirmée de la sociologie depuis sa création ? Comment se combinent recherche esthétique et recherche sociologique dans une photographie et un cinéma sociologiques ? La sociologie visuelle et filmique ouvre-t-elle de nouveaux champs d’exploration scientifique ? La forme participe-t-elle à la production de sens ?
  2. Nature/culture, genre, âge, ethnicité, classes sociales : quels enjeux dans les
    représentations ?

    Cet axe interroge la visibilisation par les images et les sons des catégorisations de classes, de genre, d’âge, d’ethnicité dans un va-et-vient individus/sociétés, mais aussi dans un va-et-vient entre les acteurs de cette visibilisation (les intéressés et les sociologues photographes ou les sociologuescinéastes). Comment se pose ici la questions éthique ? Les rapports photographe-photographié, fimant-filmé construisent des interactions sociales et culturelles fortes, elles sont au centre du questionnement proposé. La sociologie visuelle et filmique contribue-t-elle à faire bouger les représentations de ces catégories ?
  3. Documentaire et documentaire sociologique/ Photographie et photographie sociologique
    Si la sociologie peut se définir comme science (démarche, rigueur, méthodes, outils) comment situer le documentaire sociologique par rapport au documentaire en général ? Différenciations ? Convergences ? Où ? Comment ? Peut-on dessiner des frontières ou dégager des éléments fondateurs de distinction entre les deux approches ?
  4. Ethnologie, anthropologie, histoire, géographie et sociologie : quelles différences de
    pratiques des images et des sons.

    Au-delà des constructions historiques différenciées des méthodes scientifiques des disciplines regroupées sous le vocable de Sciences Humaines et Sociales, quels sont les usages et les pratiques spécifiques des images et de sons à chacune d’entre elles ? Comment les usages dans la prise de vue et de son entrent-ils en cohérence ou en tension avec les fondamentaux de chaque discipline ?

***

S’agissant du GT Sociologie et visuelle et filmique, il est attendu que les communicants travaillent à partir d’images et de sons – et lorsque cela est possible les leurs – afin de placer les débats au coeur des réflexions des sociologues-photographes ou des sociologues-cinéastes, à savoir comment faire monter le sens et les significations sociologiques des images, des sons et de leur montage.

La lecture des propositions sera assurée par : Joyce Sebag, Cécile Cuny, Anne-Marie Granié, François Cardi, Jean-Pierre Durand , Jean-Pascal Fontorbes, Florent Gaudez. Merci d’adresser vos propositions de communications à joyce.sebag@gmail.com avant le 15 janvier 2015. Avis du GT 47 le 31 janvier. Les textes complets sont attendus le 1er mai 2015.

Programme

Session 1 (lundi 10h30-12h)

Axe 1 : La sociologie visuelle et filmique : entre art et science ?

Session 2 (lundi 16h30-18h)

Axe 1 : La sociologie visuelle et filmique : entre art est science ?

  • Emmanuel Brassat, Représentation figurative, figurante, quel pouvoir à produire une pensée par l’image ?, CPN. Université d’Evry, ebrassat@noos.fr
  • Luisa Stagi, Luca Queirolo Palmas, Faire sociologie filmique, images, sons et contradictions dans l’ethnologie visuelle, Laboratorio di Sociologia Visuale. Università di Genova, Luisa.Stagi@unige.it ; luca.palmas@unige.it
  • Alexandra Tilman, Travailler l’image : un traitement d’images d’archives entre recherche scientifique et création artistique, CPN. Université d’Evry, alextilman1@gmail.com
  • Virginie Villemin, L’usage de la perception, de l’émotion, de la subjectivité en sociologie est elle raisonnable ?, CPN. Université d’Evry, virginievillemin@yahoo.fr

Session 3 (mardi 9h – 10h30)

Axe 2 : Nature/culture, genre, âge, ethnicité, classes sociales : quels enjeux dans les représentations ?

  • Manon Ott, De l’entretien sociologique à la mise en scène cinématographique de la parole : quels enjeux en termes de connaissance, de compréhension, de politique ?, CPN. Université d’Evry, manon.ott7@gmail.com
  • Anne Marcellini, Yann Beldame, « Chronique paralympique » ou comment parler de la déficience intellectuelle dans les sociétés contemporaines ?, Université de Lausanne. Université de Montpellier, anne.marcellini@unil.ch ; yann.beldame@free.fr
  • Hanane Idihia, Film sociologique et perceptions sensorielles : Lens : mines et mineurs, CPN. Université d’Evry, hanane.idihia@gmail.com
  • Monika Salzbrunn, La co-production d’images et d’événements. L’impact de la co-présencede filmés et filmants sur le travail documentaire sociologique en terrain sensible, Université de Lausanne, Monika.Salzbrunn@unil.ch

Session 4 (mardi 11h – 12h30)

Axe 2 : Nature/culture, genre, âge, ethnicité, classes sociales : quels enjeux dans les représentations

  • Émilie Fernandez, Image et sociologie du genre, LISST-CERS, MR CNRS 5193. Université-ToulouseII-Jean Jaurès, efmphoto@hotmail.fr
  • Dorothée Serges Garcia, Images de la production et reproduction de la complémentarité entre les sexes du travail, CRESSPA-GTM, UMR 7217 et INED, doserges@gmail.com
  • Grégory Cohen, Enquêter par le film à partir d « ‘ateliers cinéma » : vers une coproduction des savoirs ?, CPN. Université d’Evry, gregorycohen7@gmail.com
  • Mona Zegai, Analyser la mise en scène iconique des corps féminins et masculins dans les catalogues de joeuts pour les dénaturaliser, CRESSPA-Équipe CSU. Université Paris 8, mona.zegai@uvsq.fr

Session 5 (mercredi 9h -10h30)

Axe 3 : Documentaire et documentaire sociologique/ Photographie et photographie sociologique

Session 6 (jeudi 14h30 – 17h3)

Axe 4 : Ethnologie, anthropologie, histoire, géographie et sociologie : quelles différences de pratiques des images et des sons ?

  • Réjane Hamus-Vallée, Nadine Michau, L’entretien filmé en sociologie, anthropologie et histoire : un même geste ?, CPN. Université d’Evry/Tours, UMR CITERES, rejane.stephane@wanadoo.fr ; nadine.michau@univ-tours.fr
  • Perrine Poupin, Enquête filmique d’actions revendicatives à Moscou. La politique comme expérience vécue, CEMS et CERCEC-EHESS, perrine123456@yahoo.fr
  • Nesma El Batrik, Le cinéma exprime-il la réalité sociale ? Analyse de séquences filmées, Université du Caire, drnesma_elbatrik@yahoo.fr
  • Camilo León Quijano, Ethnologie visuelle du genre en milieu urbain : les représentations urbaines des femmes à Medellin et à Sarcelles, EHESS-Sorbonne Nouvelle, cleonquijano@gmail.com