Congrès de Grenoble 5-8 juillet 2011

 La sociologie visuelle et filmique : une autre façon de penser la sociologie?

 De nombreuses initiatives individuelles, locales, nationales, européennes ont montré la nécessité de structurer les sociologues ayant une pratique de création audiovisuelle dans les recherches. La fondation d’un groupe thématique  Sociologie visuelle et filmique (comme préfiguration d’un Réseau thématique) apparaît comme la voie la plus appropriée pour atteindre cet objectif de structuration et d’échanges entre sociologues sur :

–  les pratiques de réalisation de documentaires sociologiques

–  l’approfondissement de la réflexion théorique sur ce que signifie réaliser des films en sociologie

–  la formation des sociologues à la pratique filmique et l’usage ou la diffusion des documentaires sociologiques parmi les pairs.

En attendant la création du GT Sociologie visuelle et filmique, il nous est proposé de participer pleinement au Congrès de l’AFS (mise à disposition de salles, diffusion de l’information sur le site, sur le lieu du congrès et le livre du congrès, organisation d’un événement spécifique autour des films…). Dans cette perspective, nous vous adressons l’appel à communications suivant.

***

 La sociologie visuelle et filmique permet-elle d’aborder la sociologie autrement ? Que dit l’image de plus que l’écrit ? Est-elle plus qu’une mise en image de résultats existants ? Quelle est la  dimension innovante de la sociologie visuelle et filmique ? La sociologie visuelle et filmique n’est-elle que la diffusion par d’autres moyens des recherches sociologiques ? Cette thématique générale se décline en plusieurs axes traités en différentes sessions :

 1 – Vers une histoire de la sociologie visuelle et filmique

Afin de construire une démarche cumulative, cet axe analysera les travaux antérieurs qui ont participé à la construction de la sociologie visuelle et filmique, tant en France qu’à l’étranger. Peut-on périodiser cette histoire à partir des principales innovations dans le champ ?

 2 – Cinéma et sociologie

Que nous dit le cinéma (fictions et documentaires) que peut saisir le sociologue pour conduire ses analyses des sociétés ? En quoi ces « projections » du social sont-elles innovantes par rapport aux voies traditionnelles de l’approche scientifique en sociologie ? En quoi les films peuvent-ils constituer des supports à des analyses sociologiques ?

3 – La création sociologique par l’image et le son

Le processus de réalisation de documentaires sociologiques (photo ou vidéo) génère de nouveaux questionnements et fait accéder à de nouvelles connaissances. L’image et le son mettent en lumière des non-dits  de l’écrit : ils rendent visibles les relations du chercheur à son objet. Comment cerner et rendre compte de ces potentialités innovantes de la sociologie visuelle et filmique Quels rapports au temps et à l’espace introduit-elle?

 4 – Narration et sociologie

Le documentaire sociologique (voire la photographie documentaire) inclut la narration : comment allier cette dimension narrative et les exigences scientifiques de la démarche sociologique ? Comment combiner documentaire de situation et entretiens filmés ? Y a-t-il des théories sociologiques qui entrent plus facilement en correspondance avec l’écriture photographique et/ou filmique ?

5 – Diffusion des travaux de sociologie visuelle et filmique

De nombreux travaux de sociologie visuelle et filmique existent aujourd’hui comme en témoignent les festivals et colloques sur le thème. Comment organiser une diffusion systématique de ces travaux, comme elle existe pour l’écrit ? À quels publics s’adresse la sociologie visuelle et filmique ? Comment former les sociologues, les enseignants et des publics plus larges à la sociologie visuelle et filmique ?